Matthias Bruggmann lauréat de la seconde édition du Prix Elysée avec son projet A haunted world where it never shows.